• Votre panier est vide.
CART Total:£0.00
Train Registan Orient Silk Road Express - Train sur Route de la Soie
7951
page-template-default,page,page-id-7951,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-3.8,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive
 

Train Registan Orient Silk Road Express

Le Train Registan Orient Silk Road Express est un train privé qui vous permettra de voyager sur la Route de la Soie en toute sécurité en découvrant l’Ouzbékistan, le Kazakhstan et le Turkménistan… Le train Régistan propose 5 catégories de cabines possibles : Habibi – Alibaba – Aladin – Sultan – Calife. Les compartiments de type Habibi du Train Registan sont des compartiments de quatre personnes. Les autres compartiments sont des compartiments de 2 personnes (ils peuvent aussi être utilisés en compartiment individuel moyennant supplément). En général, le train Régistan est configuré comme suit : locomotive, voiture pour le personnel du train avec compartiment muni d‘un système de liaison radio sol-train, voitures pour passagers. La voiture-restaurant se trouve presque toujours au milieu du train pour faciliter l’accès. Le compartiment des contrôleurs est disponible jour et nuit et vous pouvez commander du thé ou du café à toute heure. La train est climatisé mais la climatisation fonctionne uniquement quand le train roule (pas quand il est à l‘arrêt !) et que les fenêtres sont donc fermées.

Train Registan : Dates de départ francophones disponibles en 2018 – 2019 :

Train Registan dans le sens Ashgabat – Almaty : du 16 au 29 octobre 2018 (plus que les cabines de type Habibi disponible) et du 15 octobre au 28 octobre 2019 – Dans le sens Almaty – Ashgabat : 28 mars au 10 avril 2019

Circuit du Train Registan :

Vos étapes : Paris ou Lyon ou Genève ou Bruxelles – Almaty – Turkestan – Tachkent – Shakr-i-Sabz – Samarkand – Khiva – Boukhara –– Merv – Achkhabad – Paris ou Lyon ou Genève ou Bruxelles

J1 : Europe – Almaty (28 mars 2019)

Départ de Paris, Lyon, Genève ou autre et arrivée à Almaty en pleine nuit le 6 octobre ou 30 mars, transfert à votre hôtel et logement dans l’hôtel.

 

J2 : Almaty (dans le train Registan – 29 mars 2019)

Le matin, pendant un petit tour de ville, vous ferez connaissance de la métropole verte, située au pied de l’imposant sommet de l’Alatau. Vous verrez l’impressionnante église orthodoxe russe construite en bois, le palais de mariage, le cirque ainsi que la mosquée centrale. Déjeuner dans une yourte typique. Après-midi, départ en train spécial. Un service bagages est assuré – les grands coffres sont directement transportés vers les compartiments. A bord du train Registan, verre de bienvenue et exposé divertissant. (PDJ, DJ, DI)

 

J3 : Turkestan (à bord du train Registan – 30 mars 2019)

Architecture des Timourides Après le petit déjeuner à bord du train, vous arriverez dans la ville de Turkestan. Vous verrez le mausolée de Kohja Ahmed Yasawi construit en 1394, un des édifices les plus importants de l’architecture des timourides (patrimoine mondial de l’Unesco). Vous visiterez la salle à coupole, la mosquée monumentale et la maison de la source. Le train partira ensuite en direction de Tachkent. A bord du train, vous effectuerez les formalités douanières. Nuitée à bord du train. (PDJ, DJ, DI)

 

J4 : Tachkent (départ en train Régistan – 31 mars 2019)

Tôt le matin, votre train Registan arrive à Tachkent, la capitale de l’Ouzbékistan. Bien qu’à Tachkent, depuis sa fondation, toutes les constructions étaient en terre cuite, son nom, qu’elle porte depuis le 11ème siècle se traduit par « cité de pierre ». Les plus récentes recherches donnent, que le mot « tachkent » a son origine dans le mot sogdien « tchatsch » (place montueuse), ce qui, en combinaison avec « kent » (= ville) veut dire ville sur collines. Effectivement Tachkent se situe au pied de la chaîne montagneuse Tien Shan. Pendant un tour de ville, vous apprécierez l’oasis verte dans la steppe : la medersa Kukeldach, les monuments Kavoj et Amir-Timur ainsi que l’opéra. Le soir, visite du fameux opéra Navoi (dépend du programme). Ensuite, continuation à bord du train. Nuitée à bord. (PDJ, DJ, DI)

 

J5 : Voyage dans le temps (A bord du train Registan – 1er avril 2019)

La nuit, votre train Registan passe entre les montagnes, une région difficilement accessible par laquelle passèrent différents peuples et cultures et où on trouve encore la cérémonie de l’adoration du feu ou le culte des chamanes : des rituelles tombées dans l’oublie dans d’autres régions. Des caravanes commerciales, les armées d’Alexandre le Grand, de Gengis Khan et de Tamerlan traversèrent cette région. Un spectacle folklorique vous fera découvrir la tradition extraordinaire de cette région. Après, vous suivrez la légendaire Route de la Soie en direction de Shakr-i-Sabz, la ville verte, ville natale de Tamerlan (Timur). Arrivés à Shakr-i-Sabz, vous visiterez lors d’un tour guidé les monuments imposants de ce redoutable empereur mongol, puis, vous découvrirez cette petite ville vivante. Le soir, le train spécial continue son chemin vers Samarkand. Vous passez la nuit à bord du train Régistan. (PDJ, DJ, DI).

 

J6 : Samarkand (Hôtel – 2 avril 2019)

A Samarkand vous verrez toute la journée les curiosités de cette ville historique, qui sous Timour, était considérée comme la plus belle et la plus importante du monde : La nécropole Shah-i-Zinda (le Shah vivant), les fouilles d’Afrosyab (avec visite guidée du musée) et la place du Registan sont certainement l’ensemble architectural le plus important de toute l’Asie centrale. Le Régistan est entouré par 3 imposantes medersas, les portails en décors et en couleurs sont impressionnants. En arrière–plan, les coupoles des mosquées scintillent comme dans un conte oriental. En 1917, les femmes ouzbeks ont brûlés en ce lieu historique leurs voiles, les parandja, et ont commencé leur chemin vers une nouvelle époque. Dîner chez l’habitant. Cette nuit vous quittez les compartiments du train pour une nuitée dans votre hôtel 4-étoiles à Samarkand. (PDJ, DJ, DI)

 

J7 : Samarkand (Hôtel – 3 avril 2019)

Aujourd’hui, excursion pour visiter la manufacture de tapis et une famille ouzbèk qui produit le papier à base de l’écorce de mûrier. Vous visiterez également l’intérieur de l’observatoire d’Ulug Beg, la ruine de la mosquée Bibi Khanum et le mausolée du Gour Emir. Nuitée à Samarkand. (PDJ, DJ, DI)

 

J8 : Samarkand (Train Registan – 4 avril 2019)

La matinée est libre. Vers midi, continuation en train Régistan vers Khiva. Dîner dans le wagon-restaurant du train et nuitée à bord. (PDJ, DJ, DI)

 

J9 : Khiva (Train – 5 avril 2019)

Après le petit-déjeuner à bord du train, vous partirez vers la frontière sud du pays des 7 fleuves, vers l’oasis Khiva – un conte de 1001 nuit devenu pierre. Le voyageur, en regardant l’enceinte majestueuse avec ses portes et bastions en briques de terre cuite se croit transposé dans un autre monde. Au tour du minaret Kalta Minor la vie est active comme autrefois : dans les bazars, le commerce et le marchandage se font de la même façon que depuis des dizaines d’années, les jeunes apprennent l’histoire de leur pays dans des anciennes écoles du coran. Lors d’un tour guidé, laissez vous impressionner par les palais, les mosquées, les minarets, mausolées et écoles coraniques, des exemples d’architecture orientale du moyen age. Déjeuner dans l’ancien Palais d’été de l’Emir. Le soir, continuation de votre train spécial vers Boukhara. Dîner et nuitée à bord du Train. (PDJ, DJ, DI).

 

J10 : Boukhara (Hôtel – 6 avril 2019)

Célèbre cité de la Route de la soie, Boukhara au 360 mosquées fut au Xe siècle, sous les Samanides, un foyer religieux et culturel très brillant avant d’être ravagée par les Mongols. Restauré sous Tamerlan, la ville préservé son passé arabe, turc et persan qui forment ici le climat oriental unique. Les boukhariotes ont gardé leur penchant vers le commerce : soie, fourrures, tapis, épices, tissus, céramiques, miniatures font le bonheur des visiteurs. Dans l’ancienne ville (Unesco) nous découvrons le magnifique l’ensemble architecturale de la place Poi-kalian (XIIe – XVIe s.) qui comprend la mosquée, la medersa Mir-i-Arab, toujours dédié à l’enseignement et le plus haut minaret de son temps en Orient. La place comprend aujourd’hui les plus beaux édifices de Boukhara. Promenade sous les anciennes coupoles marchandes pour rejoindre l’ensemble Liab-i-Khaouz du XVIe s. avec son bassin au centre entouré des medersas, du khanaka, un refuge des derviches, des caravansérails. Situé un peu plus loin Magokki Attari est le bâtiment le plus ancien, datant du XII s. et construite à l’emplacement du temple bouddhiste et zoroastrien. Installation à l’hôtel et déjeuner. Continuation de promenade par la medersa d’Oulougbeg, la medersa Abdul Aziz Kha. Flânerie au marché couvert du XVIe siècle. Visite du petit monument aux quatre tours, Tchor Minor, perdu dans les ruelles à l’écart des promenades touristiques. Il s’agit en fait d’une madrasa aujourd’hui disparue, construite par un riche marchand turkmène (début XIX). Concert de musique et danses traditionnelles avec le défilé de mode dans la cour de l’ancienne médersa Nodir Divan Beghi. Dîner dans une famille boukhariote. Nuit à l’hôtel.

 

J11 : Boukhara (Train Registan – 7 avril 2019)

Programme de visite pendant la journée entière à travers les ruelles de la vieille ville. La ville de Boukhara, qui porte également le nom de « Scherif » (la noble) se présente au visiteur comme un grand musée authentique de l’art de la construction, qui a non seulement conservé, mais également soigné sa face. Vous visitez l’impressionnante forteresse Ark, une ville dans la ville, qui jadis était le siège des souverains de Boukhara. Vous y voyez la salle de couronnement et vous visitez la résidence d’été du dernier émir (début 20ème siècle) avec son décor en albâtre sans pareil et un mélange d’éléments de styles japonais, français, russes et orientaux, la medersa Mir-i-Arab, et le plus pompeux et précieux édifice de l’Asie centrale, le mausolée des Samanides. Pour clôturer votre séjour, visite de l’unique mosquée pour femmes au monde dans le complexe de l’ordre Sufi, un centre de pèlerinage situé à 15 km de la ville. Avant le départ du train une invitation particulière vous attend : une rencontre avec l’Imam de Boukhara. Dîner et nuitée à bord de votre train spécial. (PDJ, DJ, DI).

 

J12 : Merv (à bord du train Registan – 8 avril 2019)

Le matin, arrivée auprès du patrimoine mondial Unesco de Merv – jadis la plus grande et plus splendide ville du monde, détruite en 1221 par le fils de Gengis Khan, Toloi. Le 18ème siècle, Bairam Ali Khan donne une modeste renaissance à la ville et reconstruit l’ancien système d’irrigation. 1795 les barrages sont détruits à nouveau, cette fois-ci par l’émir de Boukhara. Restent de nos temps des murs gigantesques, des remparts dans le désert, des ruines impressionnantes d’anciens bâtiments comme le mausolée du Sultan Sanjar, la forteresse des vierges (Kis Kale), les caves à glace et bien d’autres. Déjeuner chez l’habitant. Ensuite, continuation vers Achkhabad. Dîner et nuitée à bord de votre train spécial. (PDJ, DJ, DI)

 

J13 : Nisa et actuelle capitale Achkhabad (9 avril 2019)

Matin, nous partons aux environs d’Achkhabad pour l’ancienne ville des Parthes – Nisa, situé aux pieds de montagnes. Après 2000 ans, quelques ruines de l’ancien château royal témoignent de la grandeur du passé. Visite du luxueux mausolée du grand dirigeant du pays et de l’immense mosquée, rappelant celle d’Istanbul. Déjeuner au restaurant. Après-midi, nous découvrons une ville nouvelle, reconstruite par les quartiers entiers en marbre blanc après l’indépendance. Visite guidée du musée national avec une belle exposition en provenance des ruines de Nisa et une splendide collection de antiques rhytons. Dîner d’adieu en musique et danses turkmènes, puis transfert à l’aéroport.

 

J14 : Retour à Paris – Lyon ou Genève (11 avril 2018)

Vol de retour vers l’Europe

Train Registan Orient Silk Road Express
4.6 (92%) 5 votes